Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

mardi 29 juin 2010

SUITE.....PETIT TOUR DANS LES PYRENEES.

Mercredi 9 ...Toute la nuit, la pluie nous a bercé et ce matin elle tombe de plus belle ! L'auvent d'une caravane inoccupée nous sert d'abri pour le petit déj et pour remplir au sec les sacoches !
Les camping caristes nous regardent tristement,  nous plaignent et nous disent : c'est vraiment pas un temps pour camper ! même le chien refuse d'aller faire la pisse pisse
...
A 10 h nous profitons d'une éclaircie  pour partir direction Tarascon  du bas, nous apercevons les vestiges du château féodal  de Lordat mais pour y arriver il faut emprunter une petite route en corniche qui grimpe, qui grimpe ...jusqu'aux ruines . 
Le ciel est un peu nuageux et à midi à Cazenave le soleil s'invite , nous mettons à sécher la tente.

 


Ce n'est pas de la neige mais un bloc de Talc, ici à  Luzenzac ,  il y a des mines de talc à ciel ouvert.
La mine de Trimouns est l'une des plus importantes exploitations de talc au monde. Sa production est d'environ 400.000 tonnes.

 

 
 C'est accompagné du soleil que nous arrivons au Pas de Soulombrie à 911 m d'alt, puis Bompas et l'arrivée à TARASCON sur Ariège.



    


TARASCON sur Ariège.

TARASCON sur Ariège.

 

 Arrêt au camping '' Le Sedour ''  route de Saurat au pied du Col de Port  ce jour  40 km  560 déniv .
Toute la nuit la pluie clapote  sur la tente ...au petit- matin youpi le soleil est là ! le vent aussi !
Jeudi 10. A peine sorti du camping , le petit plateau est passé, Tigrou émet  un  petit bruit, on va faire avec !

Col  de Port est le lieu de passage entre la Haute Ariège et le Couserans.Dans les 6 premiers kilomètres l'altimètre annonce du 8 % et du 7 %, après la montée est plus régulière .

 




Pique-nique au soleil.

Ensuite le Col des Couagnous passé en descente  alt 947 m.


Saint Girons.

Saint Girons.

Castillon en Couserans.

Castillon en Couserans.



Le camping de Castillon en Couserans.

Le sympathique camping municipal aux tarifs doux.
 Vendredi 11: nous quittons a regret ce  beau camping  fleuri ou il fait bon se reposer pour attaquer le PORTET D'ASPET alt 1069 m.

 Arrêt à Saint-Lary  et à la fromagerie pour acheter ''un petit pic de la Calabasse''çà va sentir fort dans la sacoche !
Tiens un autre tandem en sens inverse ! Des Dijonnais partis depuis le 24 Avril pour faire le Tour de la France, leur tour à eux !

 

 Après le pique-nique  nous décidons de ne pas nous installer au camping, le crachin froid nous enveloppe, nous voici partis dans une superbe descente qui nous glace jusqu'au os, nous sommes obligés de mettre les capes pour grimper le Col de Menté à 1349 m.Le ciel est complètement bouché et nous trempés, gelés  de la tête aux pieds  durant la montée nous n'avons pas fait une photo.

Gelés  de la tête aux pieds...

A peine arrivé au col ,nous quittons les capes pour les goretex et en route pour descendre à Saint Beat.

Nous cherchons une épicerie pour acheter un peu de victuailles surtout un sachet de soupe, chaque soir nous mangeons une soupe pour nous réchauffer et nous hydrater .Au camping le gardien a reçu des consignes : interdiction de planter des toiles, la Garonne est en crue , alerte rouge !
 il nous propose de nous installer  pour la nuit dans la salle abri, nous sommes comme des coqs en pâte devant le  feu de cheminée. Heureux de trouver cela ce soir vu ce qu'il tombe dehors ! 

lundi 28 juin 2010

LA TRAVERSEE DES PYRENEES OU PERPIGNAN / BAYONNE EN TANDEM CAMPING.

Depuis le mois d'Octobre, avec nos amis C et D ,nous nous étions mis dans la tête de traverser à tandem la chaîne  des Pyrénées...
       Mais...nous sommes seuls !
Le coup de fil des z'amis C et D nous confirment qu'ils ne nous accompagnerons pas ...C  souffre d'un claquage , repos obligatoire .
Le jeudi 3 juin un train nous a emmène à Perpignan , visite du parc et ensuite  par la piste cyclable nous allons au camping de Bompas ou nous cherchons un emplacement ombragé, le thermomètre affiche 42 °.


 



Ce vendredi 4 avec le moral un peu en berne, nous nous élançons pour ce long périple.
Nous apprécions la piste cyclable qui traverse tout Perpignan et continue jusqu'à Thuir .Bravo pour cette réalisation ! Toute la journée nous aurons les yeux rivés sur le Mont Canigou enneigé .Sublime!

Vue sur le Mont Canigou enneigé.

Nous visitons le centre ville mais pas les caves Byrrh de Thuir.



 

 


   


Au loin l'authentique village EUS, village le plus ensoleillé de France.  Première étape au camping de la Plaine St Martin à PRADES.

Prades.

Samedi 5 PRADES /MOLIGT les Bains . Chaleur étouffante çà sent les orages ! Et çà monte tout le temps, nous décidons de faire une petite étape. 47km et 1396 m de dénivelé.
 Arrêt au  petit camping de Moligt, le village est au dessus des thermes, il n'y a plus grande activité, il reste le café -resto de pays. Vu la chaleur on coince un peu la bulle avant d'entreprendre une balade à pied jusqu'à l'établissement thermal
Moligt les Bains.


 

 
 

 Dimanche 6 ...Ce matin , le ciel est gris, il y a des orages sur le Canigou, nous sommes dans la Haute vallée de la Castellane , la pluie arrive avec nous à Mosset , dommage ce village médiéval mérite de s'y attarder, nous enfilons nos capes et continuons notre route  étroite et sinueuse en direction du Col de Jau  à 1506 m .



 


Mosset, la pluie arrive...

20 km de montée  dont 3 fois deux chevrons dans de très beaux paysages.

 


Nous y sommes pour le pique-nique hélas la tête dans le brouillard ! Il fait très froid ( 12 °) et encore plus  dans la descente avant de  grimper le Col de Carabeil  1256 m, de r redescendre et de remonter le Col de Moulis 1099 m  et tout cela  sous le déluge ,nous arrivons à Escouloubre les Bains tout dégoulinants et frigorifiés.

 Ce jour: 47 km 1398 m de dénivelé. Pas de camping ouvert donc ce soir chambre d'hôtes ou plutôt un petit studio dans une bâtisse du 19 ieme siècle, (ancien hôtel thermal ) l'accueil est chaleureux dans un cadre familial : le petit plus à notre disposition : au rez de chaussée un bassin alimenté avec de l'eau de source sulfureuse à 34 ° un bon bain qui efface les traces après une journée si pénible.Sans oublier le réconfortant  souper et copieux petit-déjeuner.

 A recommander: La Maison Rocquelaure à Escouloubre les Bains  dans l'Aude.

 

 Lundi 7 : Moi j'ai apprécié le pt-dej par contre Roland ( Roro ) n'a pas la forme , mal au bid ! lui pas faim c'est pas possible ! Le soleil est timide 14 ° ,nous voici partis pour le Col de Pailhères , + de 15 km de montée, pour arriver à 2001 m !  dès le départ le pourcentage se fait ressentir, les jambes du pilote sont en coton et seule à appuyer je m'épuise vite ! nous descendons et poussons le tandem ! C'est pas dans nos habitudes . Une belle route en lacets avec un peu de soleil c'est splendide mais on avance pas ! Roro se tortille, blanchit bref il va mal ! on marche ...on discute avec les cantonniers, la route et le col sont fermés aux automobilistes, car le revêtement vient d'être bitumé , le Tour va passer par là !




 


 

 




 


 



Bref à 15h30 nous arrivons à pied au sommet . Assis au soleil, nous prenons un  long moment de repos avant de plonger sur Ax les Thermes. 43 km 1168 m dénivelé .

Camping '' LE FOURNIL '' à Savignac les Ormeaux, petit village à 3 km d'Ax. Nous cherchons un emplacement un peu reculé de la N 20 .Très beau camping mais trop près de cette maudite nationale , nous avons prévu de rester 2 nuits afin que Roro se refasse une santé.

 

 Mardi 8 .Après une bonne nuit et un copieux petit-dej ....Roro se sent en forme pour aller visiter à pied Ax . Heureusement  du camping part  un sentier de randonnée, calme et sécurité assurés !
C'est jour de marché  à Ax ,  petite ville thermale  réputée pour ses eaux sulfureuses qui soignent les rhumatismes, l'arthrose, les infections respiratoires . L'eau des fontaines sort à 77° !
Ax les Thermes.


 



 A suivre...