Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

jeudi 26 février 2015

DES NEWS DES INDIENS

La vie indienne nous fascine à un point que nous n'avons pas envie de rester enfermés dans la chambre de l'hôtel, le nez devant l'écran. La connexion n'est pas toujours possible ou alors avance à petits pas.Nous nous efforcerons de mettre à jour le blog le plus régulièrement possible.
Voici tout de même des nouvelles ... 
Samedi 21,nous avons quitté les environs de l'aéroport de Chennai pour  longer l'Océan Indien ou plutôt la Côte de Coromandel,sans appréhension sur notre monture, nous avons parcouru tout à plat 6O km pour arriver dans la station balnéaire de Mahabalipuram           (15OOO h) ville construite au VII e siècle et connue également pour ses temples et tailleurs de pierres.Ici aussi le tsunami (2OO4) a causé des dégâts plus matériels qu' humains cela a permis l'exhumation de sculptures enfouies sous le sable,peut être un ou deux temples.


Un grand nombres de touristes Européens passent par ce gros village pour la culture grâce aux temples et pour la belle plage de sable blond et propre qui incite à la farniente. La baignade peut se révéler dangereuse,les vagues sont impressionnantes ! 
 
 
  


Nombreux hôtels et restos ou la cuisine indienne est délicieuse, poissons pêchés du jour, il y a beaucoup de pêcheurs et de jolis bateaux colorés .Le vent de l'océan ravigote et aide a supporter la grosse chaleur 35°au soleil.


Balade en  fin d'après-midi le long de la plage.
 
Dimanche 8h ... un haut parleur diffusant une musique horriblement stridente, nous sort du lit ? la veille tout était calme ..il se prépare un mariage !

Petit-déj et en route pour la visite du Shore Temple  construit en bord de plage.



Chaque jour, chaque matin, les femmes  devant le seuil des maisons ou des temples dessinent à la craie ou avec de la farine de riz des kolams qui apportent chance et prospérité et la bienvenue aux visiteurs.
 Les kolams sont vite balayés par le vent ou foulés aux pieds par les passants, symbolisant ainsi l'éphémère de la vie et de l'art.

  

Shore temple : petit édifice un des plus vieux de l'Inde du Sud VII e siècle  dédié à Shiva.
 


 
 


 



 



Admiration du plus grand bas relief du monde (27mX9 m) ce pan raconte la légende de la
'' Descente du Gange''





Rencontre avec le travail des sculpteurs de pierres.
 



 Nous avons continué la visite par les FIVE RATHAS , sur un espace sablonneux un ensemble de 5 temples en forme de chars de procession (ratha) chacun est dédié à une divinité du panthéon indien .
 





Nous terminons la visite au soleil couchant (18h) de KRISHNA BUTTER BALL, un énorme rocher qui tient selon un équilibre invraisemblable.
 

En soirée... au restaurant une anecdote courante en Inde : au moment ou le serveur nous présente le menu !!! coupure de courant,la salle est remplie de clients ! pas d'affolement , les bougies arrivent sur les tables, on se dit  chouette ce soir  dîner aux chandelles ! à ce moment là deux gars montent au poteau électrique, munis de lampe de poche et outils , nous les regardons tripoter le paquet de fil cherchant à raccorder le fil coupé sur une ligne électrique voisine... surprise la lumière revient, adieu dîner aux chandelles ! nous goûtons pour la première fois au curry ( mélange de légumes avec ou sans viande)et les chapatis  galettes de farine blanche.Pour atténuer le feu (épices) une bonne bière locale !

Lundi 23 .Le réveil programmé par nos soins sonne à 5 h3O , une heure pour se préparer , atteler les sacoches et s'arrêter au premier marchand ambulant boire le thé ou le café ou le breuvage indien '' thé à la cardamone -gingen-sucré ou pas- avec lait ou sans- Le liquide est aéré plusieurs fois et servi brûlant.




 

Après deux heures de pédalages la pose café s'impose !





SUR LES ROUTES INDIENNES ...


On y roule...on y roule ...entre  les camions,les bus, les voitures, les mobs,les vélos, les charrettes tirés par les buffles, les vaches et les chiens et les Indiens mais le pilote gère bien la situation,nous prenons notre temps et à  notre grande surprise cela ne nous affole pas.Dans les villes, c'est parfois un peu plus acrobatique mais tout se passe en douceur sans coups de klaxons exagérés.Après avoir roulé souvent sur les routes asiatiques, nous pouvons dire que l'Inde du Sud est beaucoup moins agressive pour nos oreilles et nos nerfs .
 


 




 
Côté estomac, c'est plus difficile...la nourriture est très épicée et peu variée encore dommage de ne pas pouvoir se faire cuire les beaux légumes présentés sur les marchés.
(A ce jour, nous n'avons pas trouvé  d'alcool à brûler ni d'alcool à 90°pour le réchaud.)
Nous nous préparons des salades de tomates,champignons de Paris,concombres, nous râpons les carottes assaisonnées au citron vert et l'huile de la boite de thon.A  profusion, nous mangeons des bananes muries à point,ananas, pastèques,melons, fraises etc...et enfin une copie de'' LA VACHE QUI RIT'' (voir la table).


Direction PONDICHÉRY... à suivre