Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

dimanche 31 mars 2013

DIRECTION LE SUD.

Mardi 26 après un bon petit-déj copieux  pris à l'hôtel My Dreams, nous quittons Dalat  en franchissant en descente le col de Prenn (1371m),l'état de la chaussée est désastreux pour une route tant fréquentée.Les paysages changent, les petits chapeaux pointus ne sont plus dans les rizières mais dans les champs de glaïeuls Devant les maisons, pas de pelouse mais des parterres de salades,un peu plus loin des champs de tomates à perte de vue..Mais ou se nichent les vignes de Dalat ? Pas vu le vignoble  de Ta Nung le plus haut d'Asie qui produit du vin à partir des vignes et cépages français.Ce jour,nous n'avons pas avalé de vin mais 86 km avec 572m de dénivellation.






 





  

Du plant de tomates

Le trajet (1OO km)de cette journée de mercredi sera certainement un des plus beau de notre voyage, difficile par le profil passant de 1O5O m à 12OOm au col Gia Bac, mais quel dépaysement en traversant les petits villages des différentes ethnies,de trouver le calme dans les forêts de sapins ,de humer encore les fleurs de caféiers, de descendre enfin à travers les plantations de Pitaya (fruit du dragon) nous nous sommes arrêtés devant un entrepôt ou des femmes triaient et calibraient ces beaux et bons fruits roses et verts,de suite le chef nous en offre un que nous dégustons sans attendre, la pulpe est rafraîchissante et étanche un peu la soif.Au moment de partir,on se voit remettre 4 gros fruits.

Plantation de Pitayas environ 8 pieds par poteaux en ciment.
Les  fleurs qui donneront les fruits


Le fruit pèse entre 4OO et 7OO gr
Originaires du Mexique,ces cactus ont été importés au Vietnam par les colons français au XIX ieme siècle.





Calibrage des fruits





Et çà c'est quoi ?
Des larves ? des haricots ?
Non , des noix de cajoux qui sèchent ! De nombreux anacardiers bordent les routes .




Fagots de plants de manioc



Etape à Phan Thiet très connu pour ses fabriques de saumure de poissons le fameux '' nuoc mam''.
En trois étapes ou 19O km plus loin voici la péninsule de Vung Tau que les français appelaient Cap St Jacques,la station balnéaire la plus proche de Ho Chi Minh, les nombreux Saigonnais y viennent passer les week-ends , l’accès est facile grâce aux 11 hydroglisseurs journaliers.
C'est à Vung Tau que nous prenons 3 jours de repos, nous pensions profiter des plages qui s'étalent sur 8 km mais farniente et trempette dans les détritus çà nous emballe pas vraiment ! C'est l'endroit le plus sale du littoral.Ici, l'habitude est prise de tout jeter à terre ou dans l'eau ! Les poissons sont nourris aux sacs plastiques !
Le seul mauvais point de ce pays pourtant si attachant ou le temps s'écoule paisiblement et agréablement.

Coucher de soleil sur la baie de Vung Tau.

samedi 30 mars 2013

UN PETIT TOUR DANS LES MAGASINS

Quelques grandes villes possèdent un voir deux  supermarchés...surprise .



 


Poissons séchés
Pas vraiment beaucoup de choix





Nous préférons le marché central ,ou nous nous frayons un passage dans le bric a brac des étalages colorés ou les nombreux articles sont moins chers et la poussière gratuite. 
 



 




mardi 26 mars 2013

DECOUVERTE DE DALAT

Dalat, la ville de l'éternel printemps ou la moyenne de la température annuelle oscille entre 15 et 24° surnommée dans les années 192O - 193O  '' Le Petit Paris''.
Pour info: C'est le Dr Yersin, collaborateur de L.Pasteur et découvreur du bacille de la peste qui fut le premier européen à s'approprier la découverte de Dalat, il avait été émerveillé par la beauté des lieux et fonda en 1936 un autre Institut Pasteur, le premier étant à Nha Trang.
C'est Paul Doumer qui a fait dresser les plans d'une ville résidentielle pour que les colons de la Cochinchine viennent se reposer ici de la chaleur suffocante des plaines tropicales.C'est le début de la Belle Epoque !
Pour nous Dalat, nous l'imaginions village montagnard calme ou l'air pur ravigote...
et bien rien de tout çà ! avec ses 18O OOO habitants çà remue, çà pétarade dès 5 h du matin,l'air était étouffant et le soleil a tapé si fort que les orages ont déversé des trombes d'eau, ce qui nous a contraint à rester plus d'une heure dans un abri, nous étions partis pour une promenade à tandem dans les environs, pour voir de plus près les serres remplies de  roses multicolores et les villages ou quelques ethnies vivent encore dans des maisons traditionnelles entourées de plantations de caféiers couverts de grandes fleurs blanches qui embaument l'air ( flagrance légère de fleur d'oranger).
Séchage du café
 


 



 

 
Que d'eau !

 Pendant ces trois jours ,nous sommes passés à travers le marché central ou s'étalent toutes les variétés de fruits et légumes, fleurs etc..









 


 Et pour trouver un peu  d'ombre, petite balade à pied autour du lac Xuân  Hu'o'ng ,au loin la miniature de la tour Eiffel et la belle cathédrale rose .
  
Incroyable mais vrai ...a Dalat il y a autant de tandems à louer que d'adhérents à l'ACT
Ici le tandem devient triplette !


 Impossible de quitter Dalat sans aller voir  la gare (Ga en Viet), construite entre 1932 et 1935,un beau monument de style français de l'époque coloniale (ressemblance avec celle de Deauville).Depuis 197O, la ligne est fermée, seul un petit train touristique effectue un circuit de 17 km A/R dans les environs .Tout proche de la gare , quelques villas coloniales à l'abandon et l'ancien lycée Yersin transformé en école normale . 
Villa coloniale transformée en restaurant de luxe