Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

mercredi 26 mars 2008

C'EST DECIDE ON RESTE ENCORE...

Demain ,a 8 h nous prenons le bateau pour Pakbeng pour un trajet de 9 h sur le Mekong , il va falloir prendre son mal en patience mais pas de route ,il se pourrait que d'ici quelques années un pont soit construit mais que deviendront les bateliers !
1 nuit a Pakbeng ,bourgade Hmong accrochée a flanc de montagne, paysage qui alterne entre falaises rocheuses escarpées, plage de sable, vallons, villages de pêcheurs et vastes étendues de forets.
De la, nous emprunterons la route 2, celle construite par les chinois,elle longe la rivière Nam beng, nous traverserons de nombreux et jolis villages population Phu Thai -Khamm et peut être verrons nous quelques plantations ou transactions d'opium !
Nous avons déjà vu un soir un pharmacien fumer sa longue pipe d'opium et ne plus être en état de nous vendre la  dose d'alcool à 90 pour notre réchaud.
Nous retournerons sur le net que lorsque nous aurons passé la frontière.
A tous nos amitiés
A PLUS....

mardi 25 mars 2008

ET LE VOYAGE CONTINUE...

Chaque jour qui passe,nous attache d'avantage a ce pays.Pourtant il va falloir penser a se diriger vers la frontière Thaïlandaise, déjà un mois de passé.
Nous avions 2 solutions 2 jours de tandem et 2 jours de bateau sur le Mékong et hop la Thaïlande...
ou
Rester encore une dizaine de jours au Laos (possible notre visa est valable encore un mois ) et partir direction N>O,région peu fréquentée par les touristes, routes asphaltées mais  hébergements spartiates en plus cette région n'a pas très bonne réputation (l'opium transite par là) Nous flirterons avec le Myammar (Birmanie) et la Chine, si tout va bien nous approcherons cette frontière a (10 km )Cette région est uniquement peuplée de minorités ethniques et abrite un grand nombre d'espèces de mammifères,oiseaux .
En attendant de se décider nous visitons Luang Prabang, levés à 5h30 pour aller voir les moines (crane rasé, pieds nus et habillés d'une longue robe couleur safran .Chaque jour, ils parcourent les rues pour recevoir des habitants des offrandes de nourriture.
Les moines reçoivent les offrandes.

le Vat xieng thong

Visite du plus beau temple  Le Vat Xieng Thong, et balade dans les rues et venelles bordées de maisons traditionnelles, de bâtiments de style colonial français en brique et en stuc(datant des années 1920 -1930)
Le soir venu le long du fleuve les gens jouent aux boules ou au billard
Tout autour de la ville, il y a des maraichers, de beaux jardins remplis de salades, choux , concombres, aubergines etc...
Profusion de légumes

Ce jour visite du Palais Royal et son musée et ensuite nous grimpons à pied au mont Phousi, de la haut belle vue d'ensemble de la ville et de ses environs.
Cette nuit il y a eu de gros orages, le jardin de la guesthouse est inondé, la saison des pluies arrive....

dimanche 23 mars 2008

LUANG PRABANG

LUANG  PRABANT   ville située au confluent de la rivière Nam Kan et du Mékong (notre  fil conducteur est toujours là ) cette  ville est chargée d'histoire  et classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco  qui fut la capitale du royaume et résidence du roi jusqu'en 1975, nous allons séjourner ici quelques jours, il y fait bon vivre et le soir c'est animé mais calme pour dormir, et il y a de nombreux restos avec de la bonne bouffe même du bon pain ...du vrai ....
a suivre .....
amitiés a tous

Dès que possible, il y aura des photos !
Joyeuses Pâques pour nous pas d’œufs en chocolat ça fond trop vite ...

samedi 22 mars 2008

LES HAUTS PLATEAUX DU NORD LAOS.

Debouts 5 h30 temps lourd, les nuits, il y a des orages , nous mettons de suite le petit plateau ça grimpe dur et nous on dégouline de sueur , beaux paysages de montagne couvertes de forets tropicale humide ,on se croirait entrain de monter le Portet d'Aspet mais a la place des châtaigniers c'est des bananiers , les oiseaux piaillent et nous crient  plus vite....plus vite ... nous voici a 1550m d'altitude bilan de la journée :47 km , moyenne 9.9 km /h pour une denivellée de 1322 m  les connaisseurs apprécieront ....sachant que nous n'avons monte que pendant 35 km
En plus en arrivant plus de chambre de disponible , tout est réquisitionné pour l’armée qui surveille cette route réputée dangereuse  il y a encore des trafiquants d'opium  alors un militaire nous a trouve une cellule.... bref j'ai fait du ménage avec le reste de la javel ,  nous avons sorti nos draps en soie rose et gonfler nos oreillers de camping ainsi  nous avons bien dormi et peu mange'
Des poltron minet en traversant les villages des minorités,les gamins trainent dans la rue portant dans le dos le dernier ne,a notre passage ils courent , crient Sabaidie badie

Dimanche Pâques en France et sous la neige ... et bien nous toujours chaud humide , la route nous approche de la frontière chinoise moins de 250 km si nous n'avions pas de billet d'avion de retour c'est sur nous prendrions cette direction ....
Ce  jour nous montons, descendons les cols,tête dans la brume,route très sinueuse au milieu de la jungle, nombreuses bananeraies , petits villages aux maisons sur pilotis recouvertes de toits de chaume , cultures de l'ananas
rencontre avec des troupeaux de chèvres sauvages, a cet instant un petit  vient de naitre, la chèvre avale le reste du placenta, c'est émouvant d'assister a une naissance en pleine montagne seuls avec le troupeau  magique ...

jeudi 20 mars 2008

C'EST DECIDE ON RESTE.

De Vientiane, nous avions prévu de passer en Thailande par le pont de l'amitié mais comme il fait bon vivre ici nous continuons en direction des Hauts plateaux du Nord.                                                                       ;
Nous quittons la route 13 pour la 10, les paysages changent, cocotiers,bananiers, parcours vallonnés comme on les aiment Dans les 15 derniers km il y a du pourcentage 12% et 15 %

Quelques km plus loin, voici le plus grand lac artificiel du pays crée en 1972, plus de 250 km2 de vallées boisées inondées. Des milliers de troncs de teck ont été retirés au fond du lac.
L'arrivée a Bantha Hua est splendide, çà ressemble à des fjords Irlandais avec la chaleur en plus.
 

Maintenant ,nous approchons de Vang Vieng, un vrai bijou niché en bordure de la Nam Song avec les falaises et pains de sucre calcaires.
La ville est dans un cadre enchanteur et lui vaut le surnom de ''Petite baie d'Along''.
Les falaises regorgent de grottes, toutes sont censées abriter des esprits....

Nous passerons 3 jours dans cette région : repos et se refaire une santé surtout manger un peu mieux car avec l'estomac vide ce n'est pas facile de pédaler .
Ce midi, nous nous régalons avec une escalope de poulet et spaghettis.
En soirée, Tigrou nous emmène  faire un tour au marché qui se trouve à environ 3 km de la ville.
Quelle surprise de découvrir sur  les étals : des rats, un gros chat sauvage, des écureuils ,des mulots.
Nous avons préféré acheter des carottes, concombres, tomates ,citrons verts pour préparer une bonne assiette de crudités.
Ce soir repas sur le balcon et comme dessert un magnifique  coucher de soleil
La région de Vang Vieng est vraiment magnifique.
Photos  pour bientôt
a+

GROSSE FRAYEUR... VIENTIANE.

Comme chaque soir, nous regardons nos photos numériques.L'écran affiche ''Carte numérique vide'' ???
Pas possible ,celle-ci contenait plus de 500 photos ?
Essai, prise de vue....enregistrement !
Impossible , défaut carte mémoire. Panique...c'est évident cette carte est H S.
22 h, je retourne au cyber café du coin car cette après- midi, j'ai laissé un fichier photos de cette carte pour faire des miniatures et alimenter le blog et j'ai oublié de mettre  ce fichier à la corbeille.
Ordinateur n° 14 :
un  jeune  homme surf sur un site en français, ,je me permet de lui expliquer mon problème, il se met à la recherche de mon dossier qui semble introuvable ....après plusieurs manips mon dossier photos est la ...  OUF !!!

Mais un autre problème cet ordinateur n'est pas pourvu de graveur D V D, donc, nous mettons  3 copies dans 3 endroits différents.
 Le lendemain à 8 h  avec une nouvelle carte, je retourne pour sauver le dossier après quoi je fonce chez le photographe pour faire graver 2 D V D de l'ensemble de nos cartes mémoires .
(nous avons chacun un appareil numérique) Résultat nous avons perdu seulement environ 20 photos, les dernières prises à Vientiane.
Étant toujours sur place, nous sommes retournés sillonner la capitale pour immortaliser ces images sur une bonne carte mémoire.
La défectueuse avait été acheté  à Phom Penh, peut-être une vrai fausse !
A+

mercredi 19 mars 2008

LA CAPITALE VIENTIANE.



Rizière aux alentours de Vientiane
Rizière aux alentours de Vientiane

Quelques photos de la capitale vont arriver.
Cette ville a été une bonne étape, nous avons visité le Patuxai (Arc de Triomphe du Laos) puis  le centre Culturel.

Vientiane  est une ville endormie, impossible de  s'imaginer que nous sommes dans une capitale

DES NOUVELLES.

Nous aimerions vous faire partager un peu plus notre voyage mais ici le temps s'écoule lentement.
Nous apprenons à  vivre ZEN, Internet lui aussi avance à pas menus.
Nous ne pouvons pas envoyer les photos comme nous le voudrions , c'est notre fils qui les récupèrent et qui alimente le blog , c'est sur, il manque des infos mais chacun fait ce qu'il peut le principal c'est d'avoir des nouvelles !

Il faut savoir que le soir, lorsque nous avons avalé sous la canicule nos kms journaliers,nous n'avons plus qu'une envie....trouver une confortable guesthouse (chose pas facile) prendre une douche froide (c'est facile) et ensuite se relaxer en sirotant une beerlao bien fraîche (très facile, c'est la boisson la plus courante) ensuite la nuit arrive (18h30) le dîner commence vers 19 h et c'est toujours le même menu ! nouilles ou riz !
Les rues des villages regorgent de bars à nouilles, un bol de nouilles ou flottent des morceaux de viande, boeuf, poulet ou peut-être du rat ou chat sauvage....  ils sont mis en évidence sur les étals des marchés.
Rats...
Écureuils...chats...


Nous pouvons vous dire que nous avons un dégout de la bouffe de rue.

 


A Vientiane, dans un resto nommé le Provençal , nous avons craqué pour un casse -croute jambon et pour une côte de porc -frites.
Oh ! que c'était bon , nous en avons encore l'eau à bouche !
Comme un bonheur n'arrive jamais seul,  nous avons trouvé  à acheter une boite "de vache qui rit " Vous ne pouvez pas  imaginer notre joie !

  A   tous bon appétit !


samedi 15 mars 2008

LES PISTES ROUGES.

Lorsque nous ne pouvons pas faire autrement, nous empruntons les pistes.
Au Laos,  les grands axes sont asphaltés et dans l'ensemble de bonne qualité.Il  y a peu de circulation même dans la capitale c'était tranquille !
Chaque jour qui passe on se dit que nous sommes heureux comme des papes!
DE PAKSE A THAKHEK
Pour parcourir  300 km,  nous avons utilisé le bus.
Un vieux bus archi bondé aux sièges pas vraiment confortables (durée du trajet 8 h)
Bien plus fatiguant que de pédaler mais cela nous a gagné3 jours.
Tigrou est hissé sur le toit puis solidement ficelé



Il fait tellement chaud, que les passagers attendent la dernière minute
pour prendre leur place .

THAKEK   /  VIENTIANE
4 jours de tandem , 360 km , pour arriver dans la capitale (220000 hab)
Celle ci est reliée depuis quelques années à la Thaïlande par le pont de l'Amitié, de suite nous avons apprécié la tranquillité, nous y resterons 3 ou 4 jours pour faire quelques visites, aller chez le coiffeur , les cheveux longs c'est trop chaud surtout pour Roland ....rire !  et  mettre a jour le blog, répondre aux mails, et surtout nous reposer !
La séance chez le coiffeur a été des plus agréable , pendant et après le shampoing massage du cuir chevelu et de la  nuque. Pour moi coupe courte, effilée entièrement aux ciseaux, Roland un coup de tondeuse tout cela pour moins de 5 € café compris !
HEUREUX !

SANS REGRET CAMBOGDE.

C'est sans regret que nous avons quitté le Cambodge, beaucoup trop de circulation, conducteurs énervés, bruyants, les routes ne sont pas adaptées pour une circulation si intense sans respect du code de la route .
Quelle galère pour nous en vélo, heureusement pas de soucis avec les chiens d'ailleurs je n'ai plus de badine..

notre coup de gueule:
Les Cambodgiens sont égoïstes, chacun pour soi et plus on monte au nord  plus leur mentalité est pourrie, probablement qu'il reste un grand nombre de khmers rouges qui jouissent d'une certaine aisance financière,ils étalent leur richesses et n'ont pas un brin de civisme, vraiment écoeurant à nos yeux , sans parler des commerçants qui triplent les prix en nous vendant de l'eau ou des fruits , les dollars vont les rendent fous .

VIVE LE LAOS

LES ELEPHANTS.

 
Aujourd'hui le nombre de pachydermes serait de 2000 env dont 30 au village de Ban Khiatngong préservés grâce à l'écotourisme, nous y avons passé une nuit et au petit matin nous avons eu la chance d'en voir !
HÔTEL KING FISCHER

 Bon accueil, bon resto, belle chambre dommage que le matelas soit dur comme une planche. 

4000 ILES ET ILOTS.


20 minutes de bateau , nous voici sur l'île de DON KHONG au cœur du Mékong( grande île permanente).

Pendant la saison des pluies,le fleuve s'étend  sur 14 km de large, il atteint ici sa plus grande largeur sur les 4350 km qu'il parcourt depuis le plateau Tibétain à la mer de Chine méridionale.
Entre les moussons, pendant la saison sèche(en ce moment) le niveau de l'eau descend
faisant apparaitre des milliers d'iles et d'ilots.
Le lendemain , nous avons repris un autre bateau pour l'île de DON DET
( Tigrou et les sacoches sont restés à l'hôtel)
Nous sommes partis avec le sac a dos et nos affaires pour 2 jours.
DON DET , véritable petit paradis, pas de voiture,pas d'électricité.
(Les poteaux viennent d'arriver)


Ici,les villageois vivent en autarcie de la pêche,de la culture du riz, de la canne à sucre,  noix de coco et aussi du tourisme en louant des bungalows.
Le notre est situé sur le boulevard  du soleil levant (minuscule sentier)au milieu des cocotiers et des bananiers.

Coucher de soleil sur le Mékong

Nous marchons  plusieurs heures pour découvrir les chutes d'eau et faire une petite trempette des doigts de pieds (eau très froide ) et retrouvons Jean et Pauline .

SABADAAI- DES FARANGS AU LAOS OU BONJOUR DES OCCIDENTAUX AU LAOS

Poste frontière du Laos.
C'est le Mékong qui marque la frontière...
Un pont enjambe le fleuve il n'est pas encore ouvert ,  l'inauguration devrait avoir lieu d'ici quelques mois ,
seulement  les motos et vélos peuvent l'emprunter, ainsi nous arrivons par le Sud du pays.

Nous voici au poste de douane , coups de tampons sur les passeports (valables 2 mois )
YOUPI  ! on va prendre du bon temps.

INFORMATIONS SUR CE PAYS
Le Laos est divisé en 13 provinces ,deux fois moins grand que la France ,7 millions d'habitants,
Pays paisible , reculé qui commence a intéresser les touristes.
Relief montagneux et boisé.
Espérance de vie: 54 ans
Coup de pompe...











vendredi 14 mars 2008

DERNIER JOUR AU CAMBODGE

Ventiane 815 km...

Une grande étape de 145 km nous conduit à la dernière ville (Strung Streng)
Nous avons dormi dans le premier hôtel trouvé sur notre route et le lendemain matin, nous sommes partis à la recherche d'une guesthouse sympa et surtout au calme si possible car pour trouver le repos chaque nuit, il faut mettre les bouchons d'oreilles.
Après un mois dans ce pays et 1500 km de tandem , nous avons besoin de recharger nos batteries avant de franchir la frontière.
Comment sera le Laos?
D'après ce que l'on a entendu dire , ce pays est serein,il y fait bon vivre ....
STUNG STRENG appelee '' la rivière aux roseaux''  ou'' la porte du Laos''
Le centre ville est animé par le marché,tout se vend par terre,les vendeurs accroupis talons aux fesses découpent le poisson,la viande,les fruits,les légumes tout cela jonchent sur le sol.
Nous avons continué notre balade le long du Sekong affluent du Mékong et  avons remarqué sur le portail d'une jolie maison Khmère une discrète pancarte ''Guesthouse'' l'accueil en français nous fait entrer et de suite nous avons compris que nous venions de trouver un véritable havre de paix.
Dans cette maison -école (Association pour la promotion du tourisme solidaire et durable )destiné aux jeunes de la région qui apprennent en travaillant  (centre  de formation aux métiers du tourisme )en ce moment 8 élèves adultes suivent des cours d'Anglais.
Nous voudrions remercier Jacques et  Cyril le chef cuisto ainsi que les élèves pour le formidable accueil , les excellents repas .
et le travail au sein de leur O. N. G .  voir le site : www.tourismeforhelp.org
Sans oublier leur mascotte ,la petite chienne Pastille qui vient d'arriver parmi eux .
Endroit reposant a prix très doux  6$ la chambre double



Cyril et Pastille
Cyril et Pastille

dimanche 9 mars 2008

Quelques photos...

Forêts d'hévéas 
Pour récolter ,on incise ou on saigne l'écorce tendre de l'hévéa  ce qui permet au latex de s'écouler

Les rencontres :Pauline et Jean couple de Hollandais

Obliger de porter le masque sinon bonjour la crise d'asthme !



Pêche sur le Mékong

Transport des animaux

Les attelages de boeufs





 Jolie maison Kmer avec vue sur le Mékong


Fleur de Lotus

Pistes en terre rouge


Pont sur le Mékong



Temple Cambodgien

Vélo porteur d'eau

jeudi 6 mars 2008

MARIAGE ET BRUIT, UN PROVERBE CAMBODGIEN, PROVINCE DE KRATIE

MARIAGE ET BRUIT

Il est de coutume lors d'un mariage ou d'un enterrement de signifier ces cérémonies a renfort de haut-parleurs diffusant de la musique et psalmodies des bonzes.
Le haut-parleur sert à rameuter le voisinage et faire connaitre l'évènement.
A la saison des mariages(en ce moment) c'est une véritable cacophonie hurlante dès 5 h du mat .
Mais quelle ambiance dans les traversées des villages, ici nous n'avons pas le temps de nous ennuyer !
a +

UN PROVERBE CAMBODGIEN

Être comme buffle et banane ou si vous préférez...
Être comme chien et chat


PROVINCE DE KRATIE

Région très boisée, plantations d'hévéas, chaque jours des ouvrières passent récolter le précieux liquide blanc ( le latex).

L'attraction de KRATIE : voir les dauphins d'eau douce , espèce très menacée, la pêche à la dynamite a presque anéantie cette population,depuis 10 ans ils sont protégés  ainsi leur nombre  a doublé.
Nous n'aurons pas la chance d'en voir de près, seulement un aileron  vu de loin !

Nos rencontres cyclos

Nos rencontres avec les cyclos voyageurs .
Un couple de Français et leur fillette de 2 ans et demi  prénommée Chani  , elle voyage dans une remorque attelée au vélo du papa
un voyage de trois mois en sens inverse de nous,ils nous fournissent des renseignements pas négligeables sur les hébergements a venir
Ce couple de jeunes Hollandais  Jean et Pauline en vélo couché, ceux rencontrés à l'ambassade du Laos, et depuis par hasard nous nous retrouvons soit en route ou le soir dans la guesthousse; 3 mois de voyage (même itinéraire que nous et dans le même sens ) mais pas tous les jours du vélo, ils avancerons quelques fois en bus. 

Un Hollandais d'un certain âge
2 mois aussi en sens inverse de nous, beaucoup de bus, train  et vélo en profil plat ! Après un mois à Bali avec sa chère et tendre épouse !

Un tandem Look avec Laetitia et David partis depuis le mois d'Août pour peut-être un tour du monde.

Un allemand on a bu une bière ensemble.
Claire la Néo- Zélandaise qui voyage seule avec son vélo Cannondale, une sympathique forte fille, un voyage de plusieurs mois après l'Asie direction l'Espagne , petit passage en France ,nous lui laissons notre carte de visite au cas ou elle aurait besoin.
Un autre couple de trentenaire ils ont pris  une année sabbatique  pour découvrir   l'Asie et  l'Indonésie , une partie du parcours avec les bus et le reste à vélo ...des vélos achetés sur place.

PAS DE NOUVELLES

BONNES NOUVELLES....
Tout va bien , depuis Pnom Penh, nous avons bien avancé avec plusieurs jours  à + de 100 km même un jour à 145 km avec une arrivée de nuit,nous n'aimons pas cela !
les 24,25,26 le temps est devenu lourd , le soleil cuisant.Toutes les nuits les orages se sont succédés apportant beaucoup de pluie.La température est passée à plus de 42 degrés au soleil , notre peau va devenir de la même couleur que le revêtement des pistes que nous empruntons ( lattérite rouge) chaque soir, nous passons un bon moment à nettoyer Tigrou, sacoches, vêtements.

A Chhlong, nous avons dormi dans une belle maison Kmer avec vue sur le Mékong, à cet endroit le fleuve avec ses bancs de sable ressemble à la Loire.

Le prix d'une nuit en Guest housse = le prix de 4 baguettes de pain en France   alors pourquoi se priver d'un joli couché de soleil sur le Mékong
Nous avons dépassé les 1000 km, çà roule tout seul ...
A bientôt