Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

vendredi 29 mars 2019

AU BORD DE L'OCEAN ATLANTIQUE

Samedi 23 mars après 4O km ,nous voici au bord de l'océan atlantique et à seulement 5O km de la capitale RABAT.
Le port de Mehdia .Ville de 227OO habitants réputée pour sa belle plage et connue pour avoir été le berceau  du surf au Maroc. Bonne qualité de vagues  tout au long de l'année.
 
  
Nous pique-niquons sur la plage et osons nous mouiller les orteils. Frisquet tout de même!
 
 




A 15 h...Nous nous installons dans un super appartement, cette fois pas de mauvaises surprises ,au contraire l'accueil est chaleureux, le gardien se propose de mettre en route la machine à laver (années 60) et de s'occuper de notre linge. Une vie de pacha !
 
 Ce soir ...apéro ! Les  hommes sont allés en taxi au ravitaillement à Kénitra.
 

Le lendemain, nous avons visité à pied les environs: La réserve  naturelle de Sidi-Bourhaba, aire de repos pour les oiseaux migrateurs.Les 630 ha de la réserve abritent le seul lac d'eau douce de la côte marocaine.
 

 

13 h approchant, nous avons repéré un restaurant du bord de mer pour goûter au poisson.
 



 Et pour digérer une balade sur les hauteurs pour admirer la belle vue sur l'estuaire de l'oued Sebou. L'embouchure fut longtemps le seul moyen d'accès à l'arrière pays . 


 


 


Les jours suivants, nous avons posé nos sacoches à Salé puis Rabat
A suivre...


jeudi 28 mars 2019

NOUVELLE AVENTURE A SIDI SLIMANE.

Vendredi 22, ce matin le vent venant de l'Est ''le chergui'' est complétement fou, il nous pousse très fort,  nous avons l’impression d'être motorisés.
 
Au loin, un dernier petit coup d’œil aux ruines de Volubilis et devant nous le col Zegotta alt 255.
Nous ne voudrions pas arriver trop tard à l'étape afin de savoir si vraiment notre location existe !
Hier soir,  nous avons téléphoné au propriétaire, celui-ci ne veut plus nous loger et nous conseille d'aller à l'hôtel. Pourquoi ? Toute la journée nous sommes inquiets.


 
Rencontre et félicitations de la part d'un prof de sport agréablement surpris de voir qu'à notre âge le sport est bénéfique, il nous citera en exemple à ses élèves .Photo souvenir.

 
Pamplemousses et oranges ,une cure de vitamines. 
 

Pause pique-nique à proximité des orangeraies.

Au bout de 64 km et 249 m de dénivelé,nous arrivons dans la ville de Sidi Slimane (1OO OOO habitants). Nous renouvelons notre appel téléphonique au propriétaire qui ne veut pas nous recevoir pourtant notre location est payée. Airbnb encaisse le jour même de la réservation.Le dernier appel au propriétaire reste sans réponse !
Une seule solution ...aller expliquer notre cas à la Police municipale ,c'est elle qui gère les problèmes en ville, la gendarmerie royale gère le reste. Au moins nous avons appris quelque chose .
 
 
Pendant l'heure passée au commissariat, Super Copain nous attendra sur le trottoir, un œil sur  les tandems.
Le trio a fait son entrée dans un bureau, nous avons expliqué ce qui nous arrivait , un gradé a pris son tel et peu de temps après le propriétaire ''un petit jeune'' est venu expliquer les raisons et a tenté de se justifier ! Il a été sermonné  par plusieurs policiers et la vérité a éclatée !
De droite à gauche ...le bon , la brute et le truand...



 A savoir que les photos sont strictement interdites dans les bureaux de police ! 
Pour en finir...la location existe bien ,elle est en cours de travaux avec une propriétaire qui vit à Casablanca... un neveu... qui gère cette location et un cousin... vivant à Paris qui gère l'annonce sur Booking. En conclusion, le commissaire condamne la propriétaire à nous payer nos deux chambres d'hôtel et petits déj compris. Dans cette ville, il n'y a qu'un hôtel presque à côté de la police ,un préposé nous accompagne jusqu'à l'accueil.
Les tandems sont remisés dans un garage et nous ,nous dormirons dans le luxe.
Apéro au jus de fruits tropical .
 

 
 
Le lendemain, direction Sidi Yahya du Rharb, journée de 4O km et toujours le vent dans le dos. Pour ce soir pas de soucis d'hébergement ,nous dormirons dans un hôtel.


A peine arrivés dans la ville ,un policier nous escorte jusqu'à l'hôtel et nous souhaite...
 Bienvenue au Maroc .
  
  
Après avoir déposé nos sacoches et remisés les tandems,nous sommes allés nous balader dans cette bourgade, les gens ne sont pas habitués à voir des touristes alors ils viennent nous saluer pour discuter un peu.
 
 


L'accueil est très chaleureux comme partout ou nous passons, très souvent on nous souhaite bon voyage, bon courage, bonnes vacances au Maroc.
 


A bientôt...