Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

dimanche 24 mars 2019

FES / MOULAY IDRISS.

Nous avons quitté Fès vers 9h3O, en direction la ville sainte de Moulay Idriss et les ruines de Volubilis.

 Résultat de recherche d'images pour "PAYSAGES VERS LE BARRAGE SEBAA ROUADI"


Un beau parcours de 82 km -Déniv 1097 m, avec souvent le vent d'Est en pleine face.Il a fallu prévoir de l'eau, quelques en-cas : bananes,pain, crème de gruyère et  une tablette de chocolat noir aux amandes.


 
La vente directe...petits-pois et fèves.



 

 

 

Au loin le barrage de  SEBAA ROUADI
 

A chaque arrêt..nos équipages attirent la curiosité.


Encore 13 km pour apercevoir Moulay Idriss qui a été longtemps la ville sainte pour musulmans.


 

En attendant ça grimpe, route a fort pourcentage qui nous oblige par endroit à mettre pied à terre.Il faut bien avaler le dénivelé !
 
 


Tout doucement, nous entrons dans la ville  de 116OO habitants, c'est ici qu'est enterré Moulay Idris, le fondateur de Fès et surtout l'arrière-petit-fils de Mahomet qui a réussi à convertir à l'islam les berbères de la région.
 
 
Éblouissante de blancheur, la citée apparaît à l'issue d'un virage sur un éperon rocheux,sa forme évoque celle d'un dromadaire couché.

 


On s'oriente afin de trouver l'hôtel...après renseignements, il se trouve vers le parking des taxis, donc facile !
Mais là ,la surprise nous attend...l'entrée de l'hôtel est en bas puis en haut d'une rue avec des marches et pas d'autre accès.
Il faut y aller !!!
 


Une fois bien installés à l'hôtel Diyar Timnay, nous sommes allés dîner à l'étage, le plat de kefta a été apprécié.

Le lendemain,en pleine forme nous décidons d'aller à pied au site de Volubilis.A/R 1O km environ.
 

Une intéressante visite au joli nom de fleur qui figure sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco.Droit d'entrée 7O dh /pers.


 La date de sa fondation est imprécise, le site était peut-être habité au néolithique.Cette citée fut prospère grâce au commerce de l'olive, du blé et du gibier.
Au II  et III e  siècles de magnifiques monuments et de remarquables demeurent au sol couvert de mosaïques de toute beauté.
 
  
  
  
  
L'Arc de triomphe.
Avant de quitter le site,nous avons pris un peu de repos ''Pause thé à la menthe". 

Nous reprenons la route en sens inverse, passons vers l'hôtel sans nous y arrêter, nous avons bien envi d'aller nous perdre dans les ruelles de Moulay.

 
Le seul moyen d’avoir une vue d’ensemble sur la ville est d’accéder à l’une des terrasse, la petite ou la grande, qui surplombent les toits. Inutile de chercher des indications, pour trouver les terrasses, il faut se perdre dans les ruelles.

De la colline, nous apercevons le  toit du mausolée de moulay Idriss.

Pour 2O dh chacun, un Momo nous sert de guide, les explications sont intéressantes et ainsi nous ne sommes pas embêtés par les gamins.
 

Autre particularité du lieu : on y trouve l’unique minaret circulaire de tout le Maroc, et peut être même de tout le Magreb. Contrairement aux minarets de style Ottoman qui sont circulaires, ici ceux-ci sont d’habitude toujours carrés.


  
 Au matin, nous avons remonté les escaliers et chargés nos tandems.
Direction SIDI SLIMANE .



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire