Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

mardi 5 mars 2013

DE LANG CÔ à DANANG

 De Hué à Danang  une nouvelle route sans charme passe par un tunnel sous la montagne environ 6,5 km et évite le Hai Van à 486 m, elle est interdite aux mobs et vélos.En examinant la carte, nous étions décidés à grimper le Hai Van par la vieille route nationale ou si vous préférez le fameux col des nuages,le plus haut du pays .
Depuis la veille au soir, la pluie nous accompagne...munis de fines capes plastiques nous quittons Lang CÔ , un gros village de pêcheurs ou se mirent dans l'eau de grands carrelets et la belle côte sauvage.

  

 Nous laissons passer le train, le petit plateau est mis , nous voici dans l’effort pour 11 km.

Hop du 8% sur une centaine de mètres, on reprend son souffle...un virage en épingle avec du 7%, on souffle, on transpire sous la cape, on lève la tête,arrêts photos, les nuages entament eux aussi l'ascension, quelques éclaircies embellissent le paysage verdoyant de l'épaisse forêt vierge ou dégringole par ci par là des cascades d'eau.

 Des bus de touristes, des mobs chargées nous doublent, on nous prend en photo avec notre appareil.



Deux heures plus tard la dernière rampe à 8% se termine, la pluie redouble au moment d'immortaliser le panneau du HAI VAN , nous surplombons la mer de près de 5OOm.De nombreuses échoppes ou les vendeuses nous sautent dessus... Vite un thé ''Lipton'', le thé viet est amer ''comme chicotin '' pour nous imbuvable ! 
 




  
On enfile des vêtements secs et Goretex pour la descente que nous abordons prudemment, de ce côté les virages sont très relevés et la pente plus raide.Le ciel se dégage laissant entrevoir au loin la baie de l'immense ville de Danang, troisième ville du pays avec 85OOOO habitants.





 

 Encore 12 km pour arriver au cœur de la ruche bourdonnante et se frayer un passage pour trouver un hôtel. 
Le lendemain sera une journée repos .




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire