Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

jeudi 21 janvier 2016

Huile de noix.

Après de nombreuses soirées passées à énoiser la récolte de cet automne, voici venu le temps de nous rendre à l'huilerie de Brienon...
Nous avons 12 kg de cerneaux .









A peine avons nous poussé la porte qu'une odeur émousse nos narines...une chauffe de noix se
termine ! L'huilerie un lieu qui surprend...

Le broyage des cerneaux.


 La « chauffe au bois » pour obtenir une pâte.
Cette pâte est chauffée lentement environ une heure, tout en étant malaxée dans une poêle en fonte disposée sur un foyer construit en briques.
Dans cette poêle, tourne un malaxeur qui empêche la pâte d'adhérer au fond et rend la température homogène.

Le bois de chauffe et la poêle en fonte sur un foyer de briques.

 

 La presse.


7 litres (Pour 12 kg de cerneaux) d'huile s'écoulent lentement...


La pressée terminée...il reste une grande galette appelée "tourteau".


L'huile va rester 15 jours en cave, ensuite elle sera filtrée et mise en bouteille; elle ne se conserve guère plus d'un an !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire