Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

jeudi 29 juillet 2010

TANDEM EN LIMOUSIN .............

Dernière étape ......
Dimanche 18
Le départ a lieu à 7 h, ce qui veut dire  se lever à 5h30 !!! la journée sera longue de 93 km pour arriver à Auzances  .
La ville de Guéret ( Préfecture de la Creuse ) est encore endormie et se traverse sans soucis , 20 km plus loin  ravitaillement à Ahun. 




                 

Au loin le Puy de Dôme.




 
         
A 16 h, nous posons devant la pancarte d'arrivée.
Et avant d'aller au pot de bienvenue à la mairie , nous nous rendons au camping monter la toile.
Le camping d'Auzances.
 




                 

   Après une bonne nuit réparatrice et un bon petit-déj, nous sommes prêts à 10 h  direction Evaux les Bains, en passant à Fontanières ,nous remarquons la plaque de l'église ...

Église de Fontanières (Creuse).
NOTRE DAME DE LA ROUTE.
 
EVAUX LES BAINS est une petite station thermale. Dés l’époque gallo-romaine, Evaux-les-Bains, dont le nom est liée à la déesse gauloise des eaux « Ivaos », détient un établissement thermal important. Après une période d’oubli, des bassins sont aménagés modestement à partir du XVIIIe siècle.La composition des eaux d’Evaux les Bains lui permet d’obtenir trois indications : la Phlébologie – la Rhumatologie – la Gynécologie
La ville possède également un Casino.

 


      





        
                            

 
 

          Mardi 20 HURIEL
Départ à 8h car ce jour sera le plus chaud avec 34 ° et nous avons 75 km à parcourir et encore quelques bosses !


Château de Cullan (Cher)
Nous voici arrivés au camping de Châteauneuf sur Cher ou nous plantons les tentes ensuite 
nous allons visiter la basilique consacrée à Saint-Pierre et Saint-Paul, elle est le seul édifice religieux en France a être dédié aux enfants.
L'histoire commence en 1861: l'abbé DUCROS est nommé à la cure de Châteauneuf-sur-Cher et l'église qu'il découvre est quasiment en ruine. Il a donc l'idée, pour la reconstruire, d'ouvrir une souscription en demandant deux sous à tous les enfants de France. Les dons affluent ainsi que de nombreuses lettres. Dans l'une d'elles, une petite fille de dix ans évoque pour la première fois "Notre Dame des Enfants". L'idée est adoptée par tous et est créée en 1866 la confrérie "Notre Dame des Enfants". En 1869, la première pierre est posée et en 1879, la basilique est ouverte au culte.En 1886, l'édifice est achevé et dix ans plus tard, le pape Léon XIII l'érigera en basilique.



 

 A suivre ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire