Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

mercredi 8 mars 2017

BALADE BAGANAISE

Samedi 25, à 7h nous quittons POPA  direction Bagan mais 42km plus loin...n'ayant pas vu la bifurcation  le doute s'installe ! Après renseignements, Bagan est derrière nous, il faut retourner jusqu'à POPA  pour retrouver la route, la petite route de la carte n'est qu'une piste sablonneuse.Par chance de suite un taxi se propose de nous emmener jusqu'à POPA.
A 13 h , nous revoici revenu au point de départ et après avoir avalé un grand bol de nouilles- poulet ,nous repartons sur bonne route.Journée de 97 km avec pizza et bière locale dès l'arrivée.

SAPADA Pagoda (cloche de forme cingalaise du 12 ième siècle )
Le lendemain, découverte du vieux village de Bagan avec les petits artisans locaux comme la fabrique de cigares, de bonbons et surtout la laque de Bagan .
Assises en tailleur sur des nattes, les ouvrières fabriquent artisanalement les cigares appelés '' cheroot''
Les filtres des cigares sont un enroulement de feuilles de maïs séchées.
Fumer le cigare est certainement le vice birman le plus répandu.

Emballage de petits bonbons fabriqués avec le jus du palmier à sucre appelé Toddy.

Visite dans un atelier de fabrication d’objets en laque.


La plupart des objets sont faits de fines bandes de bambou superposées, d’autres en teck et aussi en crin de cheval.


La structure est enduite de sève noire obtenue dans l’arbre "Melanhorrea" poussant surtout dans l’Etat shan.
Plusieurs couches parfois jusqu’à 2O sont nécessaires avec toujours un temps de séchage en cave de 5 à 1O jours.




A l’aide d’un stylet on grave les motifs.




Arrêt à la Pagode Shwesandaw que l’on voit de loin avec son imposant stûpa recouvert de feuilles d’or a été commencée en 1O59 et achevée en 1O9O.
 


 





 
  
De Nyaung O, nous suivons la belle route des pagodes perdues avec ses étendues de terre rouge parsemées d’environ 2OOO temples et pagodes et pagodons.



 

 









 

Beaucoup de fidèles au Temple Ananda (architecture de la première période de Bagan).
Depuis le début de notre voyage,nous constatons que la religion est omniprésente dans la vie quotidienne des Birmans (90% de bouddhistes) qui consacrent entre 1O et 3O % de leurs faibles revenus pour l'entretien des pagodes et des moines.
 







  Retour au coucher du soleil pour admirer les superbes couleurs ocres.



BAGAN restera un moment fort du voyage.


En vrac quelques photos prisent au cours de ce voyage.Ce jour la connexion est correcte
Profitons-en !
   












A SUIVRE...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire