Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

jeudi 9 mars 2017

DE BAGAN A SAGAIN.



C’est reparti avec toujours le vent N.E  sur des routes rectilignes, poussiéreuses ,souvent en travaux et cabossées qui nous talent sérieusement le postérieur.
Parfois de nombreux kilomètres à travers des plaines désertiques ensablées .

 
Une rangée de palmiers sucre.
Une étape de 9O km pour trouver la grande ville de Myingyan avec un seul hôtel qui ne veut pas de nous en constatant nos visas expirés depuis la veille. Roland se voit emmener en passager arrière sur une mob direction le poste de police de l’émigration. Bref, tout s’arrange vite et se termine par un OK.En dehors des lieux touristiques personne n’est au courant de la tolérance d’un dépassement  d’environ 15 jours de la date d’expiration du visa sachant qu’une amende de 3$/pers et par jour seront à payer à l’aéroport.
A 10 km de l'aéroport de Bagan au milieu de nul part des panneaux publicitaires anciens.
Des projets tombés à l'eau


  





 
 Le jour suivant 1OO bornes pour nous poser 2 jours à Sagaing. Distance assez longue sous une forte chaleur accompagnée du même vent. A travers la campagne se déroulent des scènes d’un autre temps, quelques parcelles de tournesol, champs de coton, entrepôts ou sèchent sur le sol des petits piments rouges.

Le séchage des cranberry.

 
 


 
   




 
 

Cultures dans la partie asséchée du fleuve Ayeyarwaddy
SAGAING

PONT D'AVA construit en 1934 récemment doublé par un pont de 4 voies.

L'arrivée à l' hôtel de Sagaing , ville soit disant tranquille avec 3OOOO hab !!! C'est un des hauts lieux du bouddhisme.
SAGAING est comparé à un petit Bagan,pour la multitude des pagodes perchées sur les flancs de ses collines.









Un buffet d'offrandes bien garni !

A bientôt...pour la dernière étape .
MANDALAY

1 commentaire:

  1. bonjour, j'adore votre récit et vos photos sont super. Je rêve de repartir en voyage à vélo, malgré mon âge! Merci de nous faire rêver; André

    RépondreSupprimer