Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

mardi 2 avril 2019

SALE / RABAT suite

 
Une petite route verte nous sort de Medhia-Plage pour rejoindre ensuite  la nationale 1 où la circulation est dense et pas grand chose à voir pendant les 50 km.
 
  
Dans la première bourgade Sidi Bouknadel, nous remplissons la sacoche avec
du pain, une boite de ''Vache qui rit '' et quelques bananes.De quoi se caler l'estomac à midi ! 
 
Au bord de la route,des artisans s’adonnent à l’une des pratiques les plus anciennes de l’humanité : tailler la pierre. A la devanture de leurs ateliers, une panoplie de sculptures colossales.Belles expositions.
 
 


  
Salé, ville de 890 400 hab grouillait en ce milieu d'après-midi.Sur notre tandem, nous étions coincés entre le trottoir, les voitures et le tram !Chaud , chaud pour rouler et surtout tournicoter dans les quartiers à la recherche de la location.
 Salé, la traditionnelle, la religieuse,la populaire,la cité dortoir (pour nous aussi).
Nous avions repéré sur ''Booking'' un appartement de 110 m2, balcon vue sur jardin et piscine , 2 salles de bain mais surtout près du tramway et du magasin Marjane.
Après plusieurs appels tel avec la propriétaire, celle-ci nous donne rendez-vous sur le parking du grand magasin Marjane.
Pour y retourner, nous traversons des quartiers ou les habitions sont en tôle, chats et chiens errants, des monticules de déchets, bref ou sommes nous encore tombés ! 
Enfin, nous apercevons la voiture rouge qui nous attend et celle -ci nous montre le chemin de la location tout près de la barre de la citée dortoir... Quartier populaire, terrain vague, chevaux et chiens en liberté etc...
 

Mon amie et moi suivons la proprio, les hommes restent dehors vers les tandems.On constate que la cage d'escalier est propre, l'entrée du logement est relativement accueillante mais les 110 m2 sont divisés par 2, il n'y a qu'une petite salle d'eau dépourvue de tout, même d'un miroir, les hommes iront se raser devant la glace de la commode dans une chambre, il y a un coin cuisine avec un peu de vaisselle qui traînent dans l'égouttoir.Pas d'assiette !
En guise de vue jardin , c'est vue sur le terrain vague et les poubelles et la piscine n'est pas encore creusée !

Les tandems prennent place au salon.

A 18 h, la dame reviendra  pour se faire payer, elle en convient que l'appartement n'est pas conforme à l'annonce sur le site,elle consent à un rabais de 200 dh pour les deux nuits .
En soirée,nous nous apercevons qu'elle a signalé à Booking que nous avions annulé la location.Nous nous sommes empressées de confirmer que nous étions bien sur place avec tous les anomalies rencontrées et les photos pour la réclamation.
Attention aux arnaques au Maroc.Il est préférable d'aller dans les hôtels !
Le lendemain matin ,nous avons pris le tram jusqu'à la porte fortifiée de ''Bab-Mrissa''de Salé.
Bab el-Mrissa est l'une des deux portes monumentales d'un ancien arsenal maritime, bâties entre 1260 et 1270 par les mérinides.



 
 

 
Le soleil éclaire les remparts du XIII s qui délimitent la médina ou nous déambulons jusqu'à la médersa des mérinides , superbe école coranique (construite entre 1333 et 1342)elle est entièrement restaurée.


Après avoir franchi la belle porte en bois de cèdre, nous nous acquittons du droit d'entrée(60 dh)La cour avec des arcades à colonnades est décorées de Zelliges mosaïque dont les éléments, appelés tesselles, sont des morceaux de carreaux de faïence colorés. Ces morceaux de terre cuite émaillée sont découpés un à un et assemblés sur un lit de mortier pour former un assemblage géométrique.
Un endroit de toute beauté ! 
A l'étage,nous visitons une des 24 chambres monacales qui sont encore occupées par des étudiants venus d'autres régions.
 

    
Discrètement, par une trappe , nous passons sur la terrasse et admirons le panorama sur la ville et sur la grande mosquée almohade.
 
  

 

Direction le cimetière musulman de Sidi Ben Achir situé entre remparts et eaux, il s'étend à perte de vue, impressionnant !
 
Balade dans la médina

 





La journée se termine, retour en tramway.


 

Moment convivial autour d'un verre de rosé et quelques olives.
Un morceau de camembert  accompagné d'un verre de rouge Boulaouane.

 
Le lendemain, une nouvelle journée commence direction  RABAT  
A bientôt pour visiter avec nous RABAT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire