Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

jeudi 7 octobre 2010

TIGROU A DAMAS EN SYRIE...

Visite  de  la grande mosquée des Omeyyades.
LUNDI 4.  Cette mosquée est superbe, elle a été édifiée à l'emplacement d'une basilique  entre l'an 706 et 715 avant de nous y rendre...   nous avons pris la précaution de nous habiller correctement, mais à l’entrée  la femme doit revêtir une cape à capuche grise (réservée aux touristes) ainsi déguisée et pieds nus,  je peux circuler librement.
Le bronzage bien particulier de nos  pieds ne passe pas inaperçu .
 Dès l’entrée dans l’immense cour, nous sommes frappés par la clarté du dallage et des murs, de l’original kiosque qui abrite la fontaine aux ablutions. Nous avons accès à la très vaste salle de prière formée de trois nefs  que nous arpentons en contemplant le va et vient des fidèles venus autant prier que de se recueillir et se reposer (nos pieds apprécient les tapis moelleux. Plus de deux  heures passées en admiration  devant un tel joyau !




    




                         


          

 Ensuite resto  au menu brochettes de poulet  et pour le dessert …nous sommes allés dans le souk chez le plus réputé des glaciers Bakdache qui propose  la Mahlayeh glace à la crème au lait avec pistaches et amandes, une glace élastique qui ne fond pas, fabriquée seulement d’Octobre à Mars.
 la Mahlayeh glace à la crème au lait

 MARDI 5.
 A 8h, nous sommes prêts, les sacoches sont rangées dans le grenier de l’hôtel, Tigrou reste vers la réception, le manager nous demande un taxi pour la gare routière située à 7 km. Il y a de nombreux bus, avec un peu de mal nous trouvons celui qui part à 9h pour Palmyre. Contrôle des passeports, visas et on passe au guichet 5 € /2pers pour faire 25O km, la route rectiligne traverse un univers de pierraille parsemé de quelques touffes de végétation, et aussi quelques troupeaux de moutons  près des campements de bédouins. Pas d’arrêt de prévu en route donc trois heures après nous sommes à Palmyre ou Tadmor, ville antique et mythique mais aussi le principal site producteur de dattes en Syrie.

Les dattes de Palmyre
          
 C’est à ce fruit que la ville doit son nom : Palmyre évoque le palmier et en terme araméen  Tadmor désigne la datte, c’est à partir de septembre que la récolte bat son plein .Mais nous sommes venus ici pour les vestiges alors passage à l’Office du tourisme pour obtenir un petit plan du site et trouver un hôtel ou il faut négocier le prix …c’est un peu pénible ! Nous paierons encore trop cher ! Une fois installés, nous sommes partis visiter le musée archéologique en passant devant la statue de la reine  du désert Zénobie.
La reine Zénobie.
 Riche musée abritant un grand nombre de vestiges trouvés sur le site.
 

 
 L’art funéraire : les nombreux bustes exposés fermaient les cercueils placés dans des tours.
Tours funéraires.
 
 

 MERCREDI 6.
 Un bon petit-déjeuner  avant d’aller arpenter l’immense site, le ciel est d’un beau bleu sans nuage idéal pour les photos, la température a un peu baissée  bref les conditions parfaites  pour se balader entre les pierres.



 Sur la colline ….Le château Arabe XVII s.


Des jeunes filles au palais de Zénobie.

 Nous terminons la journée par la visite du  grand temple de Bêl, le plus grand  monument du site et le mieux conservé.
Temple de Bel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire