Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

mardi 12 octobre 2010

TIGROU EN SYRIE...les derniers jours et le bilan.

Au petit matin, nous avons retrouvé Tigrou avec le rétroviseur de cassé, réparation de fortune, car impossible de rouler en ville sans cela.  Ma selle est déjà rafistolée car les rivets devenaient coupants. Nous sommes maintenant à 11O km de Damas, nous apprécions la petite route à travers les oliveraies qui nous conduit à BOSRA, il y a quelques camps de bédouins, parfois ils possèdent un chien pour le troupeau mais sinon dans les villes et dans les campagnes de ce pays  zéro chien, juste quelques chats errants dans les squares. 

 En arrivant à Bosra, ville classée au patrimoine de l’Unesco,  nous sommes ébahis devant l’imposante citadelle militaire qui renferme un superbe théâtre romain très bien conservé pouvant contenir 8OOO personnes.
       

 

 

Dans un resto nous avons trouvé  de quoi dormir ..  au premier étage sur des banquettes ! il y a une douche froide, WC et c'est propre !
  Dans cette petite ville touristique un seul hôtel à + de 12O € la nuit …ce n’est  pas pour nous !
LUNDI 11 .Il a plu cette nuit...  le soleil brille lorsque nous enfourchons le tandem direction DAR’A, la dernière ville en Syrie avant la frontière Jordanienne. Dans chaque village traversé, il faut accepter les invitations,  café, jus d’orange etc. …à chaque fois les mêmes questions …nationalité, êtes-vous mariés ? Des enfants ? Je montre mon petit cahier, sur la carte de France  que j’ai dessiné, je montre ou se trouve notre ville par rapport à Paris, la famille etc.…. avec cela  ils sont contents ! Nous pouvons repartir !
L’arrivée à Dar’a a été mouvementée, nous n’avons déjà pas trouvé facilement le centre ville mais il y a toujours des personnes heureuses de nous aider alors nous sommes arrivés par les écoles et collèges, en pleine sortie de midi, des gamins nous couraient après en rigolant …hello hello comme d’hab  mais que c’est il passé ? Un mouvement d’élèves surexcités se sont rués sur nous, nous jetant des morceaux de parpaings, grosses pierres, un autre m’a tapé  très fortement l’avant bras, tous sont devenus fous furieux, nous avons eu très peur, j’ai même été obligé de leur jeter aussi des pierres pour que Roland puisse avancer avec le tandem, heureusement deux jeunes en mob  nous ont aidés à nous sortir  de là. Impossible de comprendre ... j'étais habillée correctement, jambes et bras cachés !
avec le peu d’Anglais, Roland  se débrouille bien , il négocie fort le prix des chambres  et ce soir, nous nous retrouvons dans le grand luxe impossible d’y mettre les valises chez nous …grooms à l’entrée,  porteur de nos sacoches sales, Tigrou sous surveillance vidéo , tapis rouge et  lit de 2m, baignoire, Wifi compris, TV5 tout cela pour 22 € par nuit (Nous en passerons 2) c’est le seul hôtel de la ville  classé 3 étoiles et devant l’établissement nous  avons reluqué la belle voiture de service  a rallonge, que nous avons bien envie d’échanger contre Tigrou pour  partir en Jordanie …
      
 Cette après-midi, ne sachant pas trop quoi faire, Roland  ayant aperçu au loin une loco à vapeur m’entraîne en direction du dépôt SNCF de Dar’a .
L'approche de la gare...
      

 Nous entrons dans l’enceinte et sommes de suite accueillis par un agent et le conducteur titulaire de cette belle machine à vapeur de 1918 qui roule encore régulièrement  entre ici et Damas , elle n’est pas très bien entretenue, pleine d’huile  et gazole ;Photos de tous les engins roulants se trouvant dans les parages, moto-draisine, range-rover  sur rails, Ford sur rails etc , et surprise …à l’intérieur du dépôt il y a à la retraite une loco vapeur jordanienne  de toute beauté …photos et re…photos cette fois Patrick tu vas être content !
 


         

 Ensuite, nous sommes allés faire un petit tour dans le quartier des réfugiés Irakiens, nous avons vu la préparation et cuisson bien spéciale du pain .
Four a pain Irakien.
Cuisson a la verticale!
              
Dégustation du pain.

Bilan en Syrie :
 9 00  km de tandem, c’est peut être pas beaucoup mais vu le profil difficile et les températures élevées ce n’est pas si mal ! (le + 48 ° au soleil au château de Saladin)
8O bouteilles d’un litre et demi eau + Jus de fruits, Cola et quelques petites bières Libanaises, pas toujours facile de s’en procurer !
27 nuits  à l’hôtel. O fois la tente. Aucun soucis mécanique, bien que Tigrou grogne!
DEMAIN LE 13 OCTOBRE : BONJOUR LA JORDANIE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire