Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

samedi 25 février 2017

Belles balades autour et sur le lac Inlé.

Grande balade à tandem pour découvrir la vie autour et sur le lac côté Ouest .Une toute petite route sillonne à travers les habitations entourées de rizières.Dommage que le flot continu des mobs,voitures et camions gâchent cet endroit idyllique.


 Voulant trouver un peu de tranquillité,nous empruntons un chemin ou un cultivateur laboure ses parcelles de terre, un peu plus loin un monastère en teck attire notre attention.On n'y va ! 


D'une fenêtre, un moine d'un geste de la main nous fait signe de rentrer.

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises...celui-ci engage la conversation dans un français parfait.Nous demande de quelle région nous sommes. Ah ! la Bourgogne et son bon vin .Très bavard, il nous fait part de ses connaissances sur la France, la ville rose de Toulouse et l'Airbus, les cathédrales, il sait tout sur Paris,Bordeaux, nous donne dans l'ordre les Présidents de la République .Nous lui demandons s'il connait la France . OUI seulement dans les livres , il s'empresse d'aller chercher sa collection.
Le moine U KON DALA (77 ans)
Il pose pour les photos,nous lui promettons de les lui envoyer avec un livre sur notre département .

  Avant de se quitter, il nous offre des mandarines, nous mettons dans l'urne quelques kyats
Ils ne sont plus que deux moines à vivre dans le monastère  YWA THIT.
  

  Nous avons retrouvé la route, il y a moins de circulation et beaucoup de touristes ''blancs'' à vélo car dans tous les hébergements, il y a des bicyclettes à louer à la journée.
 
Hello hello! qu'est-ce qui fume au loin et qui embaume ? 
 Curieux, nous y allons voir ... 

Une fabrique de sucre tenue par des paysans très accueillants.



 Nous regardons les différentes étapes de fabrication. 

Les cannes à sucre coupées sont transportées à la fabrique ou le jus est extrait puis successivement transvasé d'une grande cuve à une autre,où il est porté à ébullition par un long four chauffé par les déchets de la canne.

Au fur et à mesure,le jus épaissit pour finalement coaguler ressemblant à du caramel.Ensuite il est versé  et étalé sur une tresse pour refroidir puis coupé en bandes.
Nous en avons acheté 2 bandes environ 1 kg.Il se vend partout sur les marchés, impossible a confondre avec du savon présenté de la même façon mais sans les mouches !



Visite d'un ensemble de stupas.


Déjeuner sous une auréole d'orchidées.
Nous passons l’après -midi au milieu d’habitations sur pilotis, y découvrons la vie sur l’eau avec les pêcheurs, les potagers sur les jardins flottants et un grand complexe hôtelier aux bungalows posés sur l’eau.

Chic hôtel sur le lac.





C’est du fond d’une pirogue à moteur que nous traversons le lac pour rejoindre la rive Est par le joli village lacustre de Maing Thauk et accostons le long d’un magnifique ponton en teck long de 5OO m (modèle réduit du pont U Bein Mandalay).














Retour sur la terre ferme côté Est.
 Le soleil couchant joue à cache-cache avec les nuages, une construction entièrement en bambou  aux formes bizarres mérite une photo pareillement pour cette petite maison rouge en pleine campagne .




  

A SUIVRE


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire