Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

vendredi 6 mars 2009

TIGROU SUIT L'OCEAN.

Depuis Rabat nous avons emprunté la route côtière qui domine l'océan et des étendues de plaines cultivées, en ce moment c'est l'arrachage des carottes,des navets, pommes de terre et choux-fleurs, bref quelques similitudes avec la Bretagne même que de temps en temps ,nous sommes bénis par un petit crachin !
 

 Les paysages sont un plaisir pour les yeux et pour l'appareil photos, nous nous sommes arrêtés deux jours à El Jadida, nous voulions connaitre cette ancienne citée portugaise appelée jusqu'au XIX ieme siècle ''Mazagan'' cette petite ville très proprette possède un port de pêche animé le matin. Nous sommes allés parcourir les chemins de ronde flanqués de 4 bastions et avons visité  " La Citerne ", vaste salle souterraine de 100 m2 alimentée par l'eau de pluie(elle pouvait contenir 2,5 millions de litres d'eau).En entrant nous sommes surpris par l'éclairage donnant sur les 25 piliers assemblés en clef de voûte et par le calme saisissant légèrement troublé par les gouttes de pluie qui tombent par l'ouverture circulaire faîte dans la voûte centrale.La lumière,l'eau,les ombres donnent un ensemble magique !
 


 


 




  C'est dans ce lieu qu'a été tourné en 1949 le film Othello d'Orson Welles.
 


 2 jours ici, 2 jours là ,kilomètres après kilomètres nous stoppons à OUALIDIA,
station balnéaire très prisée en été pour certains marocains pourtant les conditions climatiques ne sont pas très favorables, vent, fortes vagues, superbe plage mais eau de mer en pleine saison ne dépassant pas les 15 ° .
Cette petite ville est perchée sur un escarpement dominant une grande lagune (refuge d'oiseaux migrateurs)
 C'est aussi une halte gastronomique poissons, fruits de mer, en admirant le déferlement des grosses vagues nous avons dégusté quelques huitres sur les rochers( vendeur à la sauvette).
 


 

 Plus loin au cap Beddouza  nous découvrons la côte sauvage puis le paysage devient plus désertique animé par des troupeaux de moutons et dromadaires sur fond d'océan.


 
 




 Ce jour, nous sommes à Safi ville possédant un port industriel ( phosphate) et un port sardinier mais aussi un fort portugais,une médina fortifiée très animée sauf le vendredi et une visite s'impose à toute une  colline occupée par les fameux ateliers de potiers ,nous suivons la câîne du trempage,séchage,pétrissage de l'argile et de la peinture des objets (vases, plats, tajines et aussi des tuiles).




Demain direction Essaouira une longue étape de + de 120 km et là nous prendrons quelques jours de repos.
Hélas, ce n'est pas la météo que nous avons connu les années précédentes, il faut se dire que c'est tout de même mieux qu'en France , que nous pouvons au moins nous affuter les gambettes, les kilomètres parcourus sont de 1600 km ce jour 6 Mars pour 21 jours de pédalage ! Nous sommes contents de nous !
A bientôt 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire