Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

dimanche 9 mars 2014

AVEC NOUS A IGUAZU...

Nous y sommes ...Après un voyage en bus assez fatiguant, nous avons posé  le sac à dos dans une pension de famille ou l'accueil de la propriétaire est chaleureux. Il y a 4 chambres alignées les unes à côté des autres au milieu d'un jardin fleuri et ombragé par les orangers. Au moment du petit-déjeuner un colibri nous rend une rapide visite .

La surprise ...les chambres sont toutes occupées par des Français ! Chaque soir,nous nous retrouvons autour de la table , la bière, le vin blanc,le rouge agrémentent le dîner et prolongent tardivement la soirée.

  


Pourtant pas de grasses matinées...pour profiter de cet endroit unique, le réveil nous tire du lit à 6h3O,le premier bus en partance pour les chutes brésiliennes part à 7h3O.
Avant de passer l'entrée du parc,il y a le passage de la frontière Brésilienne pour tamponner les passeports,une heure est vite perdue !


 
Passage au guichet pour s'acquitter du droit d'entrée :23 €

Un double bus ensuite nous conduit au sentier menant au premier point de vue . 




La vue d'ensemble est saisissante.





En chemin, nous rencontrons de charmants coatis assez intéressés par les sacs à dos qui contiennent de la nourriture . IL est formellement interdit de les nourrir.
Ces gourmands invétérés possèdent de grandes dents, attention aux morsures.
 







Le débit de la rivière est normalement d'environ 14OOm3/s et varie au moment des crues.
 



 




Le chemin longe la colline pour atteindre une large passerelle qui s'avance au dessus de l'eau.On se laisse mouiller par cette vapeur d'eau ! Rafraîchissement bienfaisant par 3O°.


Un dernier coup d’œil avant de reprendre le bus ( 2O km) pour repasser la frontière et rentrer à Uguazu en Argentine.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire