Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

vendredi 6 février 2009

EXECRABLE METEO.

Mais qu'est-ce qui se passe ?
Nous  sommes venus au Maroc pour pédaler mais pas pour faire de la raquette!
Tempète,pluie bref après tout celà nous avons pris le départ ce Mardi 3.En dépit de tous ses charmes,multiples et variés,nous avions un peu hâte de quitter cette ville bruyante et fatiguante mais nous avions surtout très envie de pédaler !
Notre première étape de mise en jambes sera de 44 km avec peu de dénivelée.Durant cette journée le soleil n'a cessé de jouer à cache cache avec les nuages ,nous avons enfilé tous les vetements possible et vent dans le dos nous sommes arrivés au Coq Hardi à Ait Ourir situé à l'Est de Marrakech au pied de l'Atlas.Nous avons apprécié le feu dans la cheminée et la soupe de légumes.Cette étape sera comme à chaque fois très réconfortante, l'accueil est formidable, l'établissement bien tenu , bref une excellente adresse .Au Maroc , il n'y a pas de chauffage de prévu dans les hôtels alors avant de se glisser dans le lit on se rechauffe les pieds avec le sèche cheveux et oui cher J.Claude encore une fois, il est utile ce petit truc qui ne pèse que 230 gr ! en plus il sèche les chaussettes et l'abondante chevelure de Roland !
La deuxième étape se fera sous la pluie,nous arriverons à Demnate trempés jusqu'au os ! cette très vieille ville rurale et fortifiée fut bâtie 40 ans avant Marrakech,elle est étagée à flanc de rocher ce qui veut dire que pour y arriver il faut mettre des petits développements ,l'altitude est de 968 m,il y fait très froid surtout trempés, les oueds débordent,les routes sont coupées,bref un temps à ne pas mettre un chien dehors pourtant ils sont nombreux à nous courir après , certainement une façon de se réchauffer !
Etape de 80 km 582 m déniv au meilleur de la journée le thermomètre a affiché 9 °,depuis quelques années les saisons ont repris leur place.C'est à l'hôtel Atlas que nous nous arrêtons, tout le monde se souvient de notre passage en Novembre 2007, à tous ceux qui étaient avec nous le patron vous donne bien le bonjour ! Nous avons été très bien reçu, l'établissement est toujours aussi bien tenu et la table aussi copieuse et bonne ! Une très bonne adresse à mettre au Routard ! Troisième jour encore un départ sous la pluie glacée,en arrivant dans le moyen atlas,nous apercevons les sommets enneigés,la météo annonce des chutes de neige à partir de 1000 m,  là ou nous allons !...
Dommage la campagne montre des signes de printemps, des petites fleurs multicolores bordent les routes,les cultures étalent leur palette de couleurs,sous les oliviers poussent le blé et les fèves, les amandiers comment à fleurir lorsqu'il y a un rayon de soleil c'est splendide ! Petit arrêt ce midi au café du carrefour des cascades d'Ouzoud, un bon thé à la menthe brûlant et un casse croute au comté (j'en avais emmené un morceau !)et nous voilà d'attaque pour grimper un col à + de 1400 m, c'est sous un ciel très menaçant que nous arrivons à Azilal ,avec les fortes pluies,le village est transformé en  un véritable bourbier ! on vous laisse deviner dans quel état est Tigrou, les sacoches et nous !...
Azilal au coeur de la montagne dans la partie centrale du haut Atlas,les sommets culminent à + de 4000m,région de prédilection des randonneurs a pied et à skis, bref aux amoureux de la montagne !
Ouf on trouve un hôtel ave le chauffage 18° dans la chambre mais bof pas terrible
Ce jour, le vendredi 6 quelle surprise au réveil ! DE LA NEIGE ! il a neigé cette nuit et elle tombe a gros flocons recouvrant la ville d'une gadoue marron  pas question de prendre la route, nous avons oublié les skis ! Nous changeons d'hôtel et nous verrons demain !
Nous pensons nous diriger sur Beni Mellal puis Meknés ou nous perdrons de l'altitude dans l'espoir de retrouver une météo plus propice à la pratique du tandem ! Inch'Allah
a + merci de vos nouvelles , les photos dans le prochain billet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire