Pour être averti d'un nouvel article inscivez-vous par email / Follow by Email

Rechercher dans ce blog

jeudi 1 mars 2018

DES BANANERAIES AUX MONTAGNES DU CHIAPAS

Ce jour, nous traversons des milliers d'hectares de bananeraies.Au moment ou l'on se disait que les traitements devaient se faire par avion, il en est passé un à environ 20 m, nous larguant du produit en pleine figure ! Les sacoches sont depuis mouchetées.
 





C'est dans les fleurs que le compteur du L V passe les 15OO km.



Tiens...au loin des montagnes !
 


Au bout de 65 km...TEAPA à 72 m d'alt et dernière petite ville au Tabasco.Nous sommes surpris d'y trouver un hôtel de 12 chambres réparties autour d'un patio fleuri.




Quelques tours de manivelles et nous voici ...
Jouxtant le Guatemala, le Chiapas est une rude et magnifique région montagneuse ou les conifères prospèrent en pleine zone tropicale qui nous réservera bien des surprises. Tout d'abord gérer les poursuites des chiens qui de loin entendent les ultra-sons provoqués par les rayons en tournant.Le bruit étant douloureux pour leurs oreilles, ils courent après le vélo pour faire arrêter ce bruit ! Et des chiens au Mexique, ils sont nombreux ! Une solution ...toujours avoir une gourde pleine d'eau à leur balancer sur le museau, je gère bien avec un ou deux chiens en même temps mais 4 ou 6 pas facile !




De suite une route en lacet dans un nouveau décor.



Une journée de seulement 40 km pour stopper à Ixtacomitan ou dans cette bourgade perdue à 2OO m alt, on nous observe en train de mélanger du coca avec de l'eau, de manger la banane avec du pain de mie... On nous demande d'où l'on vient ,ou l'on va et pourquoi en bicicleta doble ! 
Nous aurons bien du mal à dormir, la chambre se trouve sous des tôles surchauffées par le soleil .Le ventilateur brasse de l'air chaud nous étouffant.Et pour terminer la nuit, l'église agite ses cloches à 5h du mat.

C'est du pied gauche, que nous redémarrons une autre journée pour atteindre les 8OO m d'alt.

Les petits villages des différentes ethnies se trouvent souvent de l'autre côté de la route avec une rivière a traverser. 



3 heures pour parcourir 11 km ! Galère,galère.Les % sont surprenants, dans certains virages relevés nous mettons pied à terre.



 








Depuis 15 bornes que nous sommes en plein effort, au bord de la route nous stoppons pour avaler un bouillon de poule très clair !!!
Nous transpirons à grosses gouttes...même pas rencontré un GASTON pour remplir nos gourdes d'eau !!!




C'est complétement  usés que nous arrivons à Tapilula ou par chance un établissement hôtelier nous accueille.Une belle et confortable chambre, du personnel aux petits soins et  le soir venu le délicieux repas nous a fait oublier ce dur parcours.
43 Km pour 1400m de déniv.
Gracias Joshua pour les bons moments passés ensemble.Le traducteur du smartphone nous a bien aidé à communiquer .
Vendredi 23.Les muscles encore durcis par la journée précédente ,nous repartons de suite avec le petit plateau que nous ne quitterons qu'après avoir franchis l'altitude de 1850m .

 
 

 
A Rayon, nous remplissons notre estomac et ajoutons quelques en cas dans la sacoche sans oublier de faire le plein...d'EAU !
                                



  Et on grimpe et on grimpe ...
 
 La tête dans les nuages à 17OO m d'alt ...





Dans la descente du col ,les amandiers sont en fleurs et la douce chaleur revient.
 








A 12OO m d'alt on cultive le long de la route ...des haricots,des choux et petits pois.

Enfin voici la ville de Pueblo Nuevo ou nous stoppons pour la nuit. 
37 km pour 1073 m de déniv
Le L V partagera notre chambre. 
Encore trois étapes pour être au cœur du Chiapas.
A bientôt !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire